Vendredi 22 Septembre 2017  -  06h19  

       A découvrir sur N64
       Accès Rapides

   Accueil

   Emulateurs

   Plugins

   Roms N64

   Jeux N64

   Boites 3D / Box-Art

   Textures HD

   Hacks / Traductions

   Manuels

   Tests / Vidéo-Tests

   Vidéos

   Dossiers & Tutos

   Tournois

   Concours

   Quiz N64

   Mini-Jeux N64

   Challenges N64

   Sondages

   Classement Trophées
Le saviez-vous ?

Le mode multijoueur de Goldeneye 007 a été développé en cachette en un mois seulement.
Test : Donkey Kong 64
Développeur : Rareware - Éditeur : Nintendo - Sortie : 22 novembre 1999


Qui ne connaît pas le légendaire Donkey Kong, un des tout premiers protagonistes crée par la firme japonaise ? Eh bien, le gorille le plus connu et le plus vieux du monde vidéoludique arrive en trombe sur Nintendo 64, et c'est fois il n'est pas seul. Rare se retrouve une nouvel fois aux commandes d'un opus après avoir sévi sur Super Nintendo : il faut dire que l’on attendait beaucoup de son premier passage en trois dimensions.

King K. Rool, le crocodile de service a de nouveau élaboré un tout nouveau plan pour anéantir ses ennemis de toujours, la famille Kong. Sa nouvelle arme, le Blast-o-matic s'apprête à détruire leur île, cependant l’arme s’enraya ce qui donnera le temps à notre équipe simiesque de déjouer les plans du reptile.

De premier abord il est vrai que le scénario ne paie pas de mine certes, mais on pourra noter que les cinématiques du jeu sont soignées, utilisant l’Expansion Pack (vendu avec le jeu et indispensable pour jouer) ; elles sont de grandes qualités et toujours rempli d'humour - la culte cinématique d'introduction sur fond de rap en est certainement le meilleur exemple.

Ainsi finit le commencement…

Le jeu se présente donc,à l’instar des autres productions du studio (Banjo-Kazooie) comme un énième jeu de plates-formes 3D. Premier jeu utlisant la capacité de stockage de 512 MB, on peut remarquer d’entrée que la réalisation du jeu est stupéfiante pour l‘époque, la Nintendo 64 utilise à merveille les toutes dernières technologies du 2nd millénaire. Les textures sont fines, le tout est coloré, les 8 Mo de la mémoire vive permettent de nombreux effets de lumières et une quasi-absence de brouillard ou de flou, qui sévissaient jusqu‘alors dans tous les jeux cartouches. Pour l'époque, on pouvait dire que le jeu était vraiment impressionnant pour la console aussi visuellement que techniquement.

Un jeu défoulant et riche en contenu.

Au début du jeu, vous contrôlerez uniquement ce bon vieux Donkey Kong. Votre quête principale sera de libérer tous ses amis dont Diddy Kong, Tiny Kong, Lanky Kong et Chunky Kong, eux-mêmes contrôlables et disposant de capacités différentes.

Huit mondes sont présents dans Donkey Kong 64 allant du simple désert à une grande zone industrielle et il faudra y revenir très souvent avant d'affronter le boss final. Huit mondes, cela peut paraître bien peu comparé à d’autres jeux de plate-forme, mais ceux de Donkey Kong 64 ont une surface bien plus grande, de plus agrémentés de mini-jeux (parfois géniaux, parfois anecdotiques).

L’ambiance sonore est plutôt bonne dans l'emsemble. Les compositions de Robin Beanland sont de bonnes factures, certaines sont même cultes comme le thème de la jungle, cependant certaines sont moins percutantes (par exemple le thème de l’usine). L'essentiel est que l’on retrouve l'ambiance de Donkey Kong, et c’est le cas.

Le jeu est long, assez long pour vous tenir en haleine durant une bonne quinzaine d’heures lors de votre première partie. Après vient le mode multijoueur, débloquable au fur et à mesure dans l’avancement du mode aventure. On nous propose des mini-jeux, certains inédits du mode solo. Malheureusement, le fun reste sommaire, la faute à un manque de folie, et par conséquent dénué d’intérêt ; on sent que ce mode fut rajouté pour combler les amateurs de convivialité. Dommage pour un jeu de cette trempe mais le mode vous permettra de rallonger quelque peu la durée de vie.

Oh, ça fait mal !

Donkey Kong 64 contient certains points faibles, quelques uns qui peuvent être dérangeant selon votre expérience à ce genre de jeu.

On notera en premier sa jouabilité. Le maniement de nos personnages n’est pas un souci, loin de là, mais on rencontre souvent des problèmes de caméra, qui se bloque devant nous ou un mur et cela peut être très gênant lors de phases de plate-formes - mention au désert du second monde.

Malgré une mémoire augmentée, le jeu rame fortement par moments, surtout lorsque de nombreux ennemis sont à l‘écran. L’utilisation d’effets spéciaux font souffir quelque peu la console, ce qui est regrettable au vu de la qualité des jeux Rare où leurs jeux sont pourtant dépourvus de baisse de frame-rate.

L'exploration prend vraiment le pas sur la réflexion : en effet on devra visiter minimum cinq fois (une fois par personnage) chacun des immenses niveaux à la quête d'objets, de ramassage de bananes, d'upgrade d'armes ou de coups spéciaux ; la lassitude guettera régulièrement le joueur et les moins patients risqueront de lâcher complètement l’aventure. Dommage car le jeu est bien réalisé mais peut-être trop technique, le ramassage d’objets étant légion.

Olex, le 31 mai 2009

  Verdict
Graphismes : 17/20

Le savoir-faire de Rare n’est plus à prouver et cela se confirme dans cette production : Donkey Kong 64 est un savoureux mélange de couleurs et d‘effets pyrotechniques. Les animations sont convaincantes pour tous les personnages et la première utilisation de l’Expansion Pak est remarquable, toutefois entrecoupé de certains ralentissements. La Nintendo 64 prouve ici qu'elle peut jouer armes égales malgré son support cartouche âgé.

Jouabilité : 14/20

Chaque capacité propre aux cinq singes améliore dans cet opus le gameplay de base d'un jeu de plates-formes. Les mini-jeux restent funs sans plus, la jouabilité reste convaincante mais comme dans tout jeu de ce genre, le principal défaut reste le système de caméra assez gênant lors de passages délicats : il faudra s’y remettre à plusieurs fois avant de réussir.

Durée de vie : 17/20

L'exploration prendra peut-être trop le pas sur la réflexion mais la longévité de Donkey Kong 64 est tout de même impressionnante. Le mode solo est vraiment vaste et il vous faudra au moins quinze heures pour en débattre avec K.Rool. Un mode quatre joueurs prolongera l'aventure malgré son intérêt limité, la cause à un manque flagrant de fun.

Bande son : 18/20

Fidèle au poste, Robin Beanland nous fait profiter du son Dolby Surround, une première pour la console. Les musiques et l'ambiance sonore respectent bien l'esprit de Donkey Kong. La scène d'intro très longue vous fera découvrir un rap-karaoké anthologique : original et impressionnant pour l‘époque.

Scénario : 14/20

Le scénario reste basique mais reste intéressant : il faut sauver la famille Kong et rétablir l’ordre sur les îles Kong en arrêtant la suprématie iminente de King K. Rool, le fidèle méchant de service de la série tout en récupérant les biens de chacun (les bananes).



Intérêt :


Super Mario 64 et Banjo-Kazooie sont déjà passés, Donkey Kong 64 est peut-être arrivé trop tard. Il aurait pu devenir un hit, certes il reste beau, un très bon jeu de plates-formes, mais des carences techniques et ludiques font douter sur son intérêt au long terme, on a bien connu mieux depuis sur Nintendo 64. Les fans du gorille marron seront aux anges tandis que les non-initiés aux longues phases d’exploration seront déçus. A essayer avant d’acheter.

  Commentaires (11)

Magnio : Sans les fautes ça va mieux....Rooo je sais je chipote je chipote!:p Très bon test, j'ai hâte de voir les suivants

olex : Oui je sais, un peu de faute d'orthographe, j'ai pas utilisé Word sur ce coup ^^ Je m'efforcerai de corriger tout de même, pour que ça soit plus compréhensable : je suis impardonnible je sais (quoi y a des fautes ?) XD

MONOPOIO : Tres bon pour le 1er teste !

olex : Merci bien mais je n'ai pas de méite puisque j'ai repris quelques bribes de certains tests, tout en mettant ma touche personnelle. Je me suis laissé tenté à la facilité et j'en suis désolé, le prochain test est beaucoup plus de mon cru. Cela ne se reproduira plus - et je m'en excuse. Pas taper XD

coincoin : plutot pas mal pour un premier test . moi je te félicite (sans parler des d'orthographe lol)

olex : Oui, quelques fautes mais laissez-les en paix :p Merci coincoin :)

homer64 : j'en vois pas beaucoup des fautes...

chefviking : Bon test Olex bravo :)

chefviking : Je tiens a signaler que Chunky est une abomination, il a un contrôle pourri il est lent est à lui seul possède tout les pb de caméra de tout les personnages ! On ne voit jamais ou l'on va, je crois comprendre pourquoi à l'époque je détestais ce jeu !

chefviking : Enfin, après le niveau de l'usine Chunky na plus de pb pour les contrôles et caméras !

chaos blaster : Je vais me prendre des bananes mais je n'ai pas trop accrocher à ce Donkey Kong. Visiblement, je déteste le passage à la 3D alors que je suis fan de ceux en 2D.

   Ajouter un Commentaire
Merci de vous identifier...
       Membres

   Identifiant :

  

   Mot de Passe :

     

   Mot de Passe oublié !
Devenir Membre
       Dossiers / Tutos (39)

   Jouer en Réseau avec les Emulateurs...

   Test du BioSensor (Seta)

   Test du Pad Hori Nindendo 64 (Hori)

   Changer les Textures de vos Roms N6...

   Utiliser et configurer l'utilitaire...

   Test du Glove 64 (Reality Quest)

   Utiliser et configurer AQZ Netplay ...

   Utiliser et configurer l'émulateur ...

   Test du SS-N64-PS2 Controller Adapt...

   Utiliser les Codes Triches avec Pro...
Tous les Dossiers
       Vidéo-Tests (14)

   Extreme-G

   Perfect Dark

   GoldenEye 007

   SCARS

   South Park Rally

   Extreme-G XG2

   International Superstar Soccer 2000
Tous les Vidéo-Tests
       Tests de Jeu (45)

   F-ZERO X

   RR64 - Ridge Racer 64

   World Driver Championship

   Legend of Zelda, The - Ocarina of T...

   007 - The World is Not Enough

   Bakuretsu Muteki Bangai-O

   Penny Racers
Tous les Tests
       Notices Scannées (150)

   Mario Kart 64 (Operation Card)

   Hot Wheels Turbo Racing

   Diddy Kong Racing (Operation Card)

   FIFA - Road to World Cup 98

   Diddy Kong Racing

   Monster Truck Madness 64

   WCW vs nWo - World Tour
Toutes les Notices
       Partenaires

   GameTronik.Com

   SyTest.Net
(c) 2001-2017 Emulation64.fr / Emulation64.net