Mardi 25 Juillet 2017  -  12h44  

       A découvrir sur N64
       Accès Rapides

   Accueil

   Emulateurs

   Plugins

   Roms N64

   Jeux N64

   Boites 3D / Box-Art

   Textures HD

   Hacks / Traductions

   Manuels

   Tests / Vidéo-Tests

   Vidéos

   Dossiers & Tutos

   Tournois

   Concours

   Quiz N64

   Mini-Jeux N64

   Challenges N64

   Sondages

   Classement Trophées
Le saviez-vous ?

Le nom de code de la Nintendo 64 lors de son développement était "Project Reality" puis "Ultra 64". Pour éviter de la confondre avec la série "Ultra Games" de Konami, le nom fut changé en "Nintendo 64".
Test : Command & Conquer
Développeur : Looking Glass Studios - Éditeur : Westwood Studios - Sortie : 1999


Après être sortis sur PC, Playstation et Saturn, Command & Conquer débarque tout en 3D sur Nintendo 64. Comment se présente-t-il ? A-t-il toujours la même ambiance et est-il à la hauteur de ses prédécesseurs ?

Deux camps : le GDI et le NOD

Ce jeu est exceptionnel : au lieu d’être la plupart du temps dans un seul camp, vous avez le choix entre le groupement terroriste surnommé la Confrérie du NOD et le GDI (Groupement de Défense International). Tous deux ont des avantages et des inconvénients.
Le GDI peut être un bon choix pour les débutants mais seulement pour les 5 premières missions, où arrivé à la sixième vous serez considéré comme un joueur expérimenté. Au niveau de l’armement le GDI domine le NOD grâce à son tank « mammouth » et les attaques aériennes qui sont difficiles à stopper. Bref à conseiller aux apprentis le temps de maîtrisé les touches.
Quant à la Confrérie du NOD, les missions sont peut-être moins nombreuses par rapport au GDI (13 missions contre 15) mais vu qu’elle est en train de naître et que l’armement n’en est qu’à ses débuts, les missions sont prolongées.
Arrivé à la dernière mission, le NOD détient l’arme la plus puissante du jeu : la bombe atomique (conseillée pour les hauts niveaux ou ceux qui veulent des missions mouvementés).

Un jeu qui fait travailler les méninges

L’attaque est-elle la meilleure des défenses ? Et bien pas dans ce jeu, contrairement à de nombreux jeux vous aurez votre défense à mettre en œuvre PRINCIPALEMENT, l’attaque ne vient qu’en second, et ce jeu va vous prouvez si vous avez un cerveau de Einstein ou de Cro-Magnon qui n’utilise que la méthode bourrin.
L’intelligence est la clé du jeu pour le terminer. On peut dire que ce jeu est du genre éliminatoire, il ne prend que les vrais commandos qui savent parfaitement planter des mines aux bons endroits, prendre l’adversaire au dépourvu, l’encerclé...
Souvent, il faudra vous montrez malin, faire la mission juste une fois pour tout mémorisez et la recommencez pour ne plus être surpris par une barrière de tanks légers ou autre engin difficile à détruire.

Des missions périlleuses ou variées ?

Que vous soyez le NOD ou le GDI, vous aurez toujours des missions qui ralentiront votre progression ou qui vous bloqueront un bon bout de temps. C’est cela qui vous attirera tel un aimant dans ce jeu, vouloir coûte que coûte terminer la mission victorieusement.
Contrairement à d’autres jeux qui vous permettent de choisir le niveau de difficulté, celui-ci a un seul niveau de difficulté qui n’aura pas pour but de vous dégoûter mais de vous faire progresser dans la stratégie et la défense.

Un équipement qu’il faut connaître

Dans les deux camps, plus vous allez conquérir de nouveaux territoires ennemis, plus de nouvelles forces armées et bâtiments apparaitront pour vous aider à accomplir plus facilement vos missions.
L’ennemi évolue également, mais vous ignorerez à quel point. C’est à ce moment-là que votre QI sera mis à rude épreuve : faudra-t-il tuer tout vos ennemis un à un ou s’attaquer aux casernes et usines d’armement (ce qui réduira énormément la stabilité de l’ennemi qui doit venir à la rescousse) ?

Conclusion

Un très grand jeu de guerre/stratégie qui encore aujourd’hui en fait craquer plus d’un.
À recommander pour ceux qui veulent réfléchir durement dans les opérations spéciales et battre des records.
Réalisé en 3 dimensions plutôt bien réussi pour l’époque, il vous offrira de nombreuses heures de bonheurs et/ou de pleurs.

Berlink, le 06 Janvier 2010

  Verdict
Graphisme : 17/20

Malgré une 3D remarquable, il y a tout de même des soldats qui vues de près, ne sont pas très net mais les bâtiments et les reliefs rattrapent ce défaut.

Jouabilité : 14/20

Un jeu qui demande du temps pour bien maîtriser les touches mais dès que l’on sait c’est pour la vie.

Durée de vie : 15/20

Un jeu qui énerve à force que l’on soit bloqué depuis des heures au même niveau, on est vite lassé et on décide de passer à autre chose.

Bande-son : 18/20

La même bande-son qui perdure encore aujourd’hui, les musiques s’adaptent aux missions et l’événement du jeu (attaque de masse, embuscade). Toute la bande-son nous entraîne encore plus dans le jeu et l’ambiance.

Scénario : 16/20

Un scénario bien imaginé pour les groupes qui veulent conquérir le monde et être le chef absolu. Il y a sans oublier le tibérium, un élément radioactif qui est à l’origine de cette « guerre civile ». Les bâtiments qui poussent comme des champignons et des nombres inimaginables de soldats que l’on peut créer.



Intérêt :


Un jeu du tonnerre qui vous accrochera certes peu de temps mais pendant ces quelques jours de plaisir vous allez en voir des explosions. Avant chaque mission, le chef de votre camp vous explique façon militaire le but de la mission. Tout ceci, vous plonge dans un univers accrocheur, avec le même intérêt que peut susciter le jeu « Risk » : conquérir et devenir le maître du monde, au détriment de ses adversaires.

  Commentaires (4)

olex : Bravo berlink, un bon test, il reste néanmoins à parler des subtilités du jeu, à savoir sa séquence d'intro mémorable, son recours à l'Expansion Paxk pour enrayer quelques soucis graphiques et de ralentissement et les commandes, pas superbement adapté au pad mais qui conviennent suffisamment au genre. Merci ^^

DrHouse64 : Bon test :)

berlink : Ok je retiendrai la leçon olex ;)

Bitoon : J'ai trouvé le test très réducteur et peu critique. . . Bon courage pour la suite :)

   Ajouter un Commentaire
Merci de vous identifier...
       Membres

   Identifiant :

  

   Mot de Passe :

     

   Mot de Passe oublié !
Devenir Membre
       Dossiers / Tutos (39)

   Jouer avec des shaders sur vos émul...

   Renommer vos Roms avec GoodN64

   Utiliser et configurer l'émulateur ...

   Guide : Bomberman 64

   Jouer en Réseau avec les Emulateurs...

   Utiliser et configurer l'utilitaire...

   Utiliser les Codes Triches avec Pro...

   Historique de la Nintendo 64

   Installer et configurer un Serveur ...

   Collectionner sur Nintendo 64
Tous les Dossiers
       Vidéo-Tests (14)

   Extreme-G

   Resident Evil 2

   South Park Rally

   Legend of Zelda, The - Ocarina of T...

   Extreme-G XG2

   SCARS

   Perfect Dark
Tous les Vidéo-Tests
       Tests de Jeu (45)

   FIFA - Road to World Cup 98

   Bomberman 64

   Tonic Trouble

   John Romeros Daikatana

   Turok 2 - Seeds of Evil

   Mario Party 3

   Super Smash Bros
Tous les Tests
       Notices Scannées (150)

   Glover

   Operation Winback

   Hybrid Heaven

   Bomberman 64 - Arcade Edition

   Superman

   RR64 - Ridge Racer 64

   Pokemon Stadium
Toutes les Notices
       Partenaires

   GameTronik.Com

   SyTest.Net
(c) 2001-2017 Emulation64.fr / Emulation64.net