Jeudi 21 Septembre 2017  -  17h52  

       A découvrir sur N64
       Accès Rapides

   Accueil

   Emulateurs

   Plugins

   Roms N64

   Jeux N64

   Boites 3D / Box-Art

   Textures HD

   Hacks / Traductions

   Manuels

   Tests / Vidéo-Tests

   Vidéos

   Dossiers & Tutos

   Tournois

   Concours

   Quiz N64

   Mini-Jeux N64

   Challenges N64

   Sondages

   Classement Trophées
Le saviez-vous ?

Vous pouvez extraire les sons et musiques des roms N64 grâce aux utilitaires N64 Midi Tool et N64 Sound Tool.
Test : Hybrid Heaven
Développeur : KCEO - Éditeur : Konami - Sortie : Septembre 1999


La Nintendo 64 compte de nombreux jeux de combat. Si la qualité de chacun diffère, ils ont le mérite d’apporter une grande diversité à un genre qui manque souvent d’originalité. Mais les choses sont sur le point de changer, KONAMI relève le défi de proposer aux joueurs une toute nouvelle approche de ce style de jeu, en mixant ensemble plusieurs genres qui n’ont à la base rien à voir entre eux. Hybrid Heaven se définit donc comme un jeu d’Action/Aventure/Combat/RPG, rien que ça ! Le pari était osé mais il est réussi, petit tour d’horizon de l’un des jeux les plus intéressants de la machine.

Action, Aventure, Combat, RPG… ? Tout ça… ?

À la lecture de cette petite introduction, on pourrait être amené à croire qu’une telle mixitité rend Hybrid Heaven compliqué et délicat à jouer. Il n’en est rien, au contraire. Le jeu se décompose en 2 phases. La première consiste dans l’exploration et l’avancement du jeu, cela correspond aux côtés « Action » et « Aventure ». Or vous serez amené à rencontrer et à affronter différents ennemis à de nombreuses reprises, et ces duels correspondent quand à eux aux parties « Combat » et « RPG » du titre. Plus concrètement, Hybrid Heaven se présente ainsi : le jeu se joue avec une vue à la 3ème personne, vous dirigez donc votre personnage avec la caméra dans le dos de celui-ci. Il vous faudra déambuler dans de gigantesques décors, en accédant à de nouvelles zones en désactivant des portails électromagnétiques ou en ouvrant certaines portes à l’aide d’une clé programmable. Les interrupteurs des portails et les bornes de programmation de votre clé étant disséminés ici et là, il vous faudra effectuer de nombreux allers et retours pour avancer. Le tout en évitant les robots ennemis, les lasers et les nombreux pièges qui se mettront en travers de votre route. Le niveau 2 consistera même à échapper à la charge d’un monstre tout droit sorti du film « Alien ». Méritant à lui seul que vous vous intéressiez au titre, le scénario est digne des meilleurs films Hollywoodiens, avec au programme : invasion extra-terrestre, complot contre le Président, projet d’invasion de la Terre, trahisons, expériences génétiques et j’en passe. Le tout servit par une traduction française de qualité, où les fautes d’orthographes se font rares et où les phrases « intelligentes » s’enchainent, on est donc loin de certains jeux qui nous prennent pour des  « neuneus ».

Un gameplay ingénieux

Mais le jeu aborde un tout autre système dès que surviennent les combats. En effet, comme je vous en parlais précédemment, c’est dans cette partie que l’on retrouve un système de gestion style « RPG ». Comment se traduit un tel système ? Et bien, en fait, là où de nombreux jeux de combat vous proposent tous les coups « à déclencher » suivant une certaine combinaison de touches, Hybrid Heaven lui vous propose un Menu, pendant lequel le temps se fige, afin de vous laisser librement et calmement le choix des actions à effectuer (Parer, se mettre en Garde, Contrer, Attaquer…). Vous pouvez alors choisir précisément le coup qui vous intéresse, et vous adapter ainsi en temps réel à la position de votre adversaire pour mieux le surprendre ou le déstabiliser. Mieux, vous avez désormais tout le loisir de créer vous-même vos propres « combos », fini la frustration des combos imposés dans les autres jeux ! Grâce à ce système, le jeu offre au joueur plus d’une centaine de coups, là ou tous les autres jeux ne vous en fournissent qu’une vingtaine. Utiliser des coups, c’est bien, mais encore faut-il les connaitre… Et oui, là encore, énorme différence avec les jeux traditionnels. Vous ne disposez pas de tous les coups dès le début à l’instar de tout autre jeu, il vous faudra désormais les apprendre ! Et la seule solution pour ce faire sera de les encaisser ! Il vous faudra alors souvent vous sacrifier, en espérant que votre adversaire utilise une nouvelle prise face à vous, et que votre personnage veuille bien l’apprendre à la fin de l’affrontement, ce qui ne sera pas forcément toujours le cas. Les combats sont donc très stratégiques, et aucuns ne se ressemblent. Mais ce n’est pas tout ! Qui dit RPG, dit évolution et amélioration de vos statistiques ! Au fur et à mesure des affrontements, notre héros deviendra plus fort, plus résistant, plus endurant, il sera capable d’enchainer des « combos » de plus en plus long, il vous arrivera même de vous blesser vous-même en frappant vos ennemis, et ces statistiques tiennent aussi bien compte de l’Attaque comme de la Défense. Il devient donc tout à fait possible de faire du « Leveling » et d’entrainer notre combattant comme bon nous semble, en choisissant d’être agressif ou prudent. Les objets sont bien évidemment de la partie, et vous pourrez donc compter sur des Potions ou des Boosters pour prendre l’avantage lors de combats, mais vous aurez également accès à des armes, qui là aussi, feront évoluer la résistance du personnage suivant l’élément en cause (Feu, Glace, Poison, Vent). Certains monstres étant issues d’un élément en particulier, il faudra ainsi tenir compte de ses forces et de ses faiblesses. Le jeu se voulant « réaliste », il n’y a aucune présence ici de magie ou pouvoir (excepté le Boss de fin, mais surprise !), il n’y a donc pas d’invocations ou d’aide Divine dans Hybrid Heaven, il vous faudra essentiellement compter sur vos poings et vos pieds pour terrasser tous les vilains méchants qui tenteront de vous barrer la route.

Une maniabilité quasi-parfaite

De part son Menu de sélection, les combats sont un véritable régal à effectuer. Fini les combinaisons hasardeuses avec lesquelles le coup voulu ne sort pas toujours. À l’inverse, vous n’aurez plus aucune excuse si vous perdez un combat, vous ne pourrez plus dire que c’est à cause que vous n’avez pas réussi à sortir votre « super attaque ». Les déplacements du personnage sont aussi un peu particuliers dans ces phases là. En effet, se déroulant dans des arènes closes, vous ne disposez pas d’une marge de manœuvre énorme, mais largement suffisante si vous voulez courir et esquiver les attaques ennemies. Par contre, 2 nouvelles jauges viendront se greffer au dessus de celle de votre jauge de vie, il s’agit du « Power »de la « Stamina », qui représente respectivement votre Force et votre Endurance. Temps que la première n’atteint pas un certain niveau, vous ne pourrez pas attaquer. D’autre part, plus celle-ci est remplie, plus vous frapperez fort lors de votre attaque. Et pour finir, au fur et à mesure de votre augmentation de niveau, vous aurez accès à plusieurs chargements de cette barre, afin ainsi de pouvoir réaliser des combos (1 coup utilisant une barre, 5 barres au total, d’où des combos de5 coups maximum). La jauge se recharge d’elle-même au cours du combat, mais plus vos déplacements seront lents, plus vite celle-ci se remplira. À l’inverse, vous l’aurez compris, courir autour de votre adversaire la fera se recharger très lentement, tandis que si l’ennemi reste immobile, il sera prêt à vous attaquer en un rien de temps. Le joystick permet de gérer les déplacements du personnage, étant focalisé sur l’ennemi, le héros peut ainsi tourner autour à la manière du système de « Lock » de Zelda. Maintenir le bouton Z appuyé vous autorisera à vous déplacer librement dans toutes les directions, ce qui permet par exemple de rapidement vous éloigner de votre adversaire. Le bouton A sert à déclencher une attaque (ou utiliser un objet) afin d’afficher le Menu de Combat, tandis que le bouton B sert à annuler ce fameux Menu. Enfin, le bouton R sert à attraper l’adversaire afin d’exécuter des projections au corps à corps. On ne peut donc pas faire plus simple et plus intuitif.
Hors combat, la maniabilité est relativement identique à ce que l’on retrouve dans les jeux d’Aventure traditionnels. Les touches C permettent de gérer la position de la caméra, que ce soit de gauche à droite, de la reculer ou bien de passer en vue subjective. Le bouton R sert à dégainer votre « défuzeur », un pistolet à chocs électromagnétiques qui constitue votre seule véritable « arme » pour shooter les robots ennemis et certains types d’interrupteurs. Le bouton A est le bouton d’action, il permet de tirer, sauter, d’actionner les interrupteurs et valider vos choix. Le bouton Z permet de s’allonger, afin de ramper pour se faufiler sous les portes et dans les conduits d’aérations. Le joystick directionnel sert bien évidemment pour les déplacements du personnage et suivant l’inclinaison, on commence à en avoir l’habitude, on pourra logiquement marcher ou courir, surtout que le personnage est vraiment très réactif dans ses changements de directions. Le panel de mouvements disponibles ne s’arrête pas là puisque l’on peut également grimper/descendre les échelles, ouvrir des caisses d’objet et enfin s’agripper aux différents rebords qui s’y prêteront.

Une qualité graphique inégale…

Graphiquement, Hybrid Heaven est un très beau jeu, supportant l’Expansion Pack, les graphismes en deviennent encore plus fins et plus nets, mais comme souvent, cela se fait au détriment de la fluidité de l’animation, et avec les graphismes en « Haute-Résolution », les baisses de framerate sont monnaie courante. Pour véritablement savourer le jeu, il parait indispensable de jouer sans le Ram Pack, mais que ceux qui s’inquiète de la qualité graphique du titre se rassure, bon, il y aura toujours ici et là des textures fades et légèrement floues, mais par ailleurs, ce sera tout bonnement l’inverse. Certains passages sont magnifiques, avec des textures fines, détaillées, limite bluffantes. Les effets de lumière sont relativement sommaires mais réussis, quelque part, cela peut se comprendre, ceux-ci n’ont pas besoin d’être extraordinaires et d’en mettre plein la vue puisque le jeu se veut plus ou moins réaliste et qu’il n’y a pas de magie ou d’effet spectaculaire à l’écran (excepté la désintégration des monstres et des hybrides). Par contre, les effets d’explosions ne sont pas très travaillés, pas moches, mais pas extraordinaire non plus. La profondeur de champs est très bonne, mais à une certaine distance, un léger brouillard est tout de même perceptible, pas vraiment gênant mais présent. La hauteur de certaines pièces viendra renforcer le sentiment du joueur de se sentir tout petit, déambulant dans l’immense vaisseau extra-terrestre. C’est surtout au niveau de la modélisation des protagonistes que Hybrid Heaven fait très fort. En effet, si vous en avez assez de voir des personnages tout carrés et sans expressions, là, vous allez être gâté ! Le nombre de polygones qui composent chaque éléments ou parties du corps est impressionnant, les membres sont arrondies, galbés, sans angles droits saillants, et les textures des visages sont animés lors des dialogues. La 3D est vraiment très bien maîtrisée puisqu’il n’y a pas d’espace entre les arrêtes des polygones, et ceux-ci ne se passent pas « au travers » comme c’est souvent le cas dans de nombreux jeux. Visuellement, Hybrid Heaven est vraiment très agréable à regarder et à jouer, et mine de rien, ce petit détail à finalement toute son importance.
Côté sonore, le titre est également très soigné. Les bruitages sont réalistes et bien choisis. Les musiques accompagnent parfaitement chaque phase du jeu, que ce soit lors de calmes périodes d’exploration, lors des attaques ennemies ou de compte à rebours. Elles sont jolies et diversifiées, dans un registre un peu Science-fiction/Action qui colle logiquement bien à l’esprit du jeu. Les quelques voix digitalisées présentent lors de l’Introduction et la Conclusion sont magnifiques, impeccablement compressées, sans grésillements ou autres petits défauts que l’on retrouve parfois à cause du support cartouche.

Un succès mitigé

Une fois n’est pas coutume, comme de nombreux jeux sur N64, Hybrid Heaven a connu un développement houleux, et a vu sa sortie repoussée à maintes reprises. Du coup, celui-ci n’est pas sorti à une période qui lui a vraiment été bénéfique, de plus, étant le premier à proposer un tel gameplay, nombreux sont ceux qui n’ont pas du tenter l’expérience de se lancer dans l’aventure par peur que le jeu soit trop brouillon, ou trop compliqué. Dommage, car si les critiques ont été assez sévères à son encontre, qu’on ne s’y trompe pas, le jeu est excellent et plaira à bon nombre d’entre vous.

Magnio, le 4 octobre 2010

  Verdict
Graphismes : 16/20

Textures soignées, modélisations au top, fluidité des actions…du moins, en Basse Résolution, car si le jeu est magnifique avec le Ram Pack, l’animation devient vite agaçante avec ses nombreux ralentissements. Dommage, si le jeu reste splendide par endroits, par contre, on n’échappe pas à un léger brouillard dans certaines zones.

Jouabilité : 19/20

Tout simplement parfaite. Les combats n’ont jamais été si intuitifs, la prise en main est instantanée et le plaisir immédiat. Dommage que le Leveling ne se fasse que de manière aléatoire, et qu’on ne puisse influencer ses statistiques à l’aide d’objets ou en choisissant où attribuer nos points d’expérience. Je chipote un peu mais il fallait bien trouver un petit bémol à signaler.

Durée de Vie : 15/20

Tout dépendra de votre façon de jouer, si vous voulez apprendre le plus de coups possible, augmenter aux maximum vos statistiques, ou bien traverser le vaisseau d’une traite. Quelque soit votre manière de parcourir le jeu, en moyenne, il vous faudra une dizaine d’heures pour pouvoir botter les fesses du Boss final. Le mode 2 joueurs est sympa et bien fichu, on peut même y continuer ses personnalisations de Combos, seul le nombre d’arènes est un peu limité.

Bande-Son : 18/20

Les musiques sont géniales et collent parfaitement à l’action et à l’esprit du titre. Mention spéciale au générique de fin que j’adore et qui m’a personnellement marqué. Les voix sont excellentes et l’on regrette qu’il n’y en ait pas tout le long de l’aventure. Rien à dire au niveau des bruitages, impeccables et réussis.

Scénario : 17/20

Le scénario est digne des plus grands films Hollywoodiens, la mise en scène nous plonge en plein cœur de l’action et les rebondissements seront nombreux et surprenants. Dommage que dans l’ensemble, tout soit scripté et que l’on subisse de manière passive certains passages du jeu.



Intérêt :


L’un des meilleurs jeux de la console, soigné, accrocheur et qui touche un large public. Il se peut que ceux qui recherche un pur jeu de Combat ou de RPG restent légèrement sur leur faim, mais justement, Hybrid Heaven assure et assume un parfait équilibre des différents genres qu’il représente afin d’offrir une expérience de jeu unique et accessible à tous. Un jeu coup de cœur, que je vous conseil d’essayer.
  Commentaires (1)

Evilman : Ah, heureux de voir que quelqu'un d'autre trouve ce jeu excellent. . . Il a été très descendu à sa sortie, car légèrement décevant par rapport aux previews et promesses annoncés, les graphismes n'étaient plus trop à la page également, mais passé ces détails le gameplay est vraiment génial et très particulier, je n'ai jamais rien vu de similaire. . . En gros, de l'aventure, du combat tactique et pas mal de réflexions demandées, mais personnellement il figure parmi les jeux m'ayant beaucoup marqué, clairement. . . Bravo pour ce test =)

   Ajouter un Commentaire
Merci de vous identifier...
       Membres

   Identifiant :

  

   Mot de Passe :

     

   Mot de Passe oublié !
Devenir Membre
       Dossiers / Tutos (39)

   Collectionner sur Nintendo 64

   Jouer à vos Roms N64 en Relief (Lun...

   Historique de la Nintendo 64

   Jouer en réseau avec Project64 KVE

   Le Stop'N'Swop

   Jouer avec des shaders sur vos émul...

   Test du GameBooster (Datel)

   Test du SS-N64-PS2 Controller Adapt...

   Utiliser les Codes Triches avec Pro...

   Test de l'Ultra Racer 64 (InterAct)
Tous les Dossiers
       Vidéo-Tests (14)

   Legend of Zelda, The - Ocarina of T...

   Mario Tennis

   Diddy Kong Racing

   Bio FREAKS

   Quake 64

   South Park Rally

   Extreme-G XG2
Tous les Vidéo-Tests
       Tests de Jeu (45)

   Diddy Kong Racing

   Super Mario 64

   Carmageddon 64

   F-ZERO X

   Conkers Bad Fur Day (2)

   Mario Kart 64

   Superman
Tous les Tests
       Notices Scannées (150)

   Bakuretsu Muteki Bangai-O

   Tony Hawks Pro Skater

   Sin And Punishment

   Glover

   Banjo-Tooie

   Airboarder 64

   GASP Fighters NEXTream
Toutes les Notices
       Partenaires

   GameTronik.Com

   SyTest.Net
(c) 2001-2017 Emulation64.fr / Emulation64.net