Vendredi 22 Septembre 2017  -  06h33  

       A découvrir sur N64
       Accès Rapides

   Accueil

   Emulateurs

   Plugins

   Roms N64

   Jeux N64

   Boites 3D / Box-Art

   Textures HD

   Hacks / Traductions

   Manuels

   Tests / Vidéo-Tests

   Vidéos

   Dossiers & Tutos

   Tournois

   Concours

   Quiz N64

   Mini-Jeux N64

   Challenges N64

   Sondages

   Classement Trophées
Le saviez-vous ?

La Nintendo 64 est sortie au Japon le 23 juin 1996, accompagnée de 3 jeux : Pilotwings 64, Saikyou Habu Shougi et Super Mario 64.
Test : Resident Evil 2
Développeur : Rockstar San Diego - Éditeur : Capcom - Sortie : 2000 (France)


Resident Evil 2 est un jeu d'action-aventure de type "survival horror" sorti au départ sur PlayStation en 1998. Par la suite, il a été porté sur Nintendo 64 et sur d'autres supports.

Léon S Kennedy débarque en ville suite à une promotion pour travailler au commissariat de la petite ville de Raccoon City.
Il remarque un cadavre sur le sol; en bon policier, celui-ci s’en approcha afin de vérifier l’état de la victime.
Malheureusement pour lui, la victime est en faite un zombie et Léon se retrouve vite encerclé par eux. Plus qu’une seule solution, la fuite.
Pendant ce temps, non loin de là, se trouve Claire Redfield (la sœur de Chris Redfield dans l’épisode 1).
On la voit s’arrêter devant une station d’essence tranquillement puis, elle rentre à l’intérieur de cette dernière pour sûrement payer son plein et manger un morceau comme tout le monde.
Malheureusement pour elle, le responsable de la station semble avoir un fort penchant pour le cannibalisme puisqu’il était en pleine dégustation d’un de ces clients.
Prise de panique, elle décide de s’enfuir par la porte de derrière (seul et unique choix puisque les zombies monopolises la porte de devant), c’est alors qu’elle fait la rencontre de Léon. Tous deux continuent à s’enfuir jusqu’à rejoindre le véhicule de police de notre ami Léon.
On les voit raconter un peu leur histoire, le temps de quelques instants, avant qu’un camion ne surgisse de nulle part et que les deux compères ne se retrouvent une nouvelle fois séparés.
Chacun continue son chemin de son coté tout en se donnant rendez-vous à un point de rencontre (le commissariat).
Léon croyait être en sécurité une fois là-haut mais, il ne sait pas ce qui l’attend... C’est alors que commence Resident Evil II !

30 millions d’ennemis

La population de Raccon City étant principalement devenue des zombies, vous allez devoir redoubler de vigilance. À chaque coin de rue, la mort peut sonner le glas pour vous ou un de vos multiples compagnons d’infortune que vous rencontrerez.
À tout instant, quatre voir des bandes de huit zombies peuvent surgir de n’importe où.
Vous vous croyez tranquille dans une pièce et vlan, un zombie casse la fenêtre et essaye de vous montrer la définition du mot cannibalisme.
Parfois, comble du cynisme, vous passez dans une pièce où aucun mutant et autres zombies ne se trouvent, puis, au retour, vous remarquez trois silhouette se déplacer au loin.

Le bestiaire composé de zombies, de mutants ou d’insectes géants a beaucoup évolué depuis le premier épisode.
Désormais, fini le temps où un zombie se tuait au couteau car maintenant, il faut y aller au fusil à pompe ou au lance-roquette lorsqu’ils sont trop nombreux pour vous. Inutile de vous croire à l’abri en fuyant par une porte, au passage suivant, ils seront au même endroit sans avoir bougé de cet endroit.

Mes compagnons et moi

Comparé au premier épisode, vous ferez de nombreuses connaissances, que cela soit avec Léon (Ada Wong) ou Claire (Sheryl Birkin).
Ces personnages sont très importants puisque Ada vous aidera à de multiples reprises en vous fournissant des armes ou en vous sauvant la vie ; et Sheryl, en se faufilant dans de minuscules endroits afin de vous donnez clefs ou munitions.
Bien sûr, ils ne seront pas tout le temps avec vous car, tout comme vous, ils auront de multiples ennuis. Sheryl ayant la malchance d’être poursuivie par son père (le Docteur William Birkin) et Ada ayant une mission bien obscure à remplir.

D’autres personnages clefs seront présents !
On peut citer le responsable de l’armurerie (qui n’est autre qu’un ami de Barry Burton), mais qui finira tout au début dévoré par des zombies en voulant fermer sa porte de magasin (qui était en verre). Mais aussi: la mère de Sheryl, un journaliste, etc...
Autant vous dire que autant du coté bestiaire que du coté compagnon d’infortune, vous allez être servi.

Qualités et défauts

Ce Resident Evil II est à dévorer tout cru (désolé pour le jeu de mot).
C’est une perle rare qu’il vous faut à tout prix dans votre collection personnelle !
Commençons d’abord par les qualités et finissons par les défauts :

Resident Evil II possède un scénario en béton armé. Tout seul dans un univers apocalyptique à la George Romero, vous allez devoir survivre en économisant munitions et soins, tout en menant divers plans pour accéder le plus rapidement possible à une pièce et à en évaluer le danger, quelque soit le chemin emprunté. Ainsi, si vous décidez de rentrer dans le commissariat par la cour, vous aurez à faire face à quelques zombies devant la porte alors qu’en passant par le petit chemin situé plus bas, vous n’en aurez aucun ! L’évaluation des risques est l’une de vos rares armes ou seul vous, pouvez faire la différence. Chaque personnage possède sa propre histoire et sa propre destinée même si les deux empruntent parfois le même chemin...
Cela ne veut pas dire qu’il continuera avec vous afin de vous aider. Chacun a un but bien précis et un ennemi bien ciblé: Claire se retrouve confronté au docteur William Birkin et Léon, avec un tyran envoyé par Umbrella pour nettoyer la zone.

Concernant la jouabilité, celle-ci est bonne même si elle nécessite un petit temps d’adaptation (sauf si vous êtes habitué au premier volet).
On regrette que Capcom n’ai pas pensé à l’améliorer car elle aurait besoin d’un bon coup de neuf. Néanmoins, les novices y arriveront quand même au bout d’une petite heure.

L’ambiance est parfaite, rien à jeter ! Les musiques vous font frissonner de peur autant que les zombies que l’ont entend au loin. Les voix des personnages sont assez impressionnantes tout comme les bruitages lorsque vous tirez. En ce qui concerne le graphisme, on regrette juste que la version PC ainsi que la version Nintendo 64 sous exploitent les compétences du système. Le jeu est très beau sur Nintendo 64 (et sur les autres supports d’ailleurs) mais l’on regrette juste le manque d’effets et les lacunes visuellement flagrantes face aux autres jeux du genre. Un grand bravo à Capcom qui a fait que ces personnages bougent les lèvres avec une concordance parfaite avec la bande sonore. Vous obtiendrez de plus beaux résultats avec l’extension de mémoire de 4 Mo, donc si vous la possédez sur Nintendo 64, vous serez aux anges car l’animation se retrouve être deux fois plus fluide et les graphismes, deux fois plus détaillés.

Le suspense est parfait, vous ouvrez une porte sans savoir ce qui vous attend derrière, vous passez devant une fenêtre et un zombie la casse...
Le jeu est plein d’inattendus ! Voilà sûrement une des raisons qui fit que ce jeu est un pur hit des studios Capcom !
Ce titre va tellement vous chambouler que même la nuit, vous allez dormir en rêvant que vous tuez des zombies.

Passé ses petits défauts, vous obtenez le jeu à avoir absolument dans sa collection. Il est à réservé aux plus vieux d’entre vous car il contient de nombreuses scènes de violences à ne pas mettre entre les mains des plus jeunes. Pour preuve, la première séquence qui vous met explicitement en garde: « This game contains explicit scenes of violence and gore. ».
Comme sa, c’est clair que vous savez ce qui vous attend. Pour les petites natures, vous pouvez choisir la couleur du sang sur la version Nintendo 64 ! Du bleu au traditionnel rouge, en passant par le vert, tout y est.

Chaos Blaster, le 22 Janvier 2012

  Verdict
Graphismes : 19/20

Fabuleux et sublimes sont les mots rimant parfaitement avec ce Resident Evil II.
Préférez néanmoins l’extension de mémoire pour encore plus de beauté et de fluidité.
Les zombies et autres monstres en tout genre vous feront frémir de peur tant les détails sont poussés à l’extrême.
Malgré les années, le titre n’a pas vieilli, pour notre plus grand bonheur.

Jouabilité : 15/20

Un peu rigide dû au stick de la Nintendo 64 qui s’y conforme parfois de manière très délicate.
La visée automatique est un pur bonheur.
Que l’on soit un maniaque de la gâchette ou un newbie de l’horreur, tout le monde sera joyeusement servi.

Durée de vie : 18/20

Chaque scénario se finit trop rapidement pour notre plus grande tristesse.
Néanmoins, chaque personne (Léon et Claire) bénéficie de deux scénarios différents que l’ont débloque à la fin de chacun d’eux.
La durée de vie est ainsi relancée : Comptez 4 / 5 heures pour finir chaque scénario.
Au total, vous disposez d’une pépite de plus de 20 heures de jeux.

Bande son : 19/20

On prend peur et on bondit au moindre cri, gémissement ou bruit de respiration d’un monstre à l’entrée d’une pièce.
Jamais le détail sonore n’aura été aussi poussé sur Nintendo 64.
En bref, les musiques collent bien au scénario et sont rythmées comme il faut.
Quand aux effets spéciaux, ils sont tout bonnement à vous glacer le sang et à vous coupez le souffle ! En d’autre terme : Parfait.

Scénario : 19/20

Un scénario diversifié et varié.
Une aventure avec beaucoup de suspens et d’action.
Beaucoup de cinématiques à vous faire sursauter au moindre dédale de couloirs.
Rien à redire, cette partie est dans la continuité du jeu !



Intérêt :


Ami de l’horreur et de l’action : voici le jeu pour vous. Le meilleur survival horror de la Nintendo 64.
En bref, ce soft tombe à point nommé pour venir boucher le trou du genre sur notre petite bécane.
Si vous avez plus de 16 ans et une envie fracassante de faire des bonds : Jouez-y dès maintenant !
  Commentaires (3)

Raven : Un très bon test pour un très bon jeu. Merci bien Chaos Blaster ! Cela résume très bien le ressenti de Resident Evil 2 ;)

Airtux : Se jeu est excellent! même si je dois avouer que j'y jouais à l'age de 13ans et qu'on plus j'en fessait des cauchemars! . C'est même le seul Resident Evil que j'ai fini, je trouve que le jeu est déjà très longue a finir, alors Resident Evil 3,4,5, ect... c'est pas la peine....

chaos blaster : De rien. C'est sûrement le meilleur des Resident Evil de la série après le 1 (culte) et le 3 (blindé de nouveauté et de variation dans le thème de l'évolution).

   Ajouter un Commentaire
Merci de vous identifier...
       Membres

   Identifiant :

  

   Mot de Passe :

     

   Mot de Passe oublié !
Devenir Membre
       Dossiers / Tutos (39)

   Utiliser et configurer l'émulateur ...

   Installer et configurer un Serveur ...

   Test du PSX-N64 USB Converter (Boom...

   Historique de la Nintendo 64

   Commencer dans l’Emulation Nintendo...

   Histoire de Emulation64.fr

   Changer les Textures de vos Roms N6...

   Jouer aux FPS de la Nintendo 64 à l...

   Test du Passport Plus III (EMS)

   Utiliser les Codes Triches avec Pro...
Tous les Dossiers
       Vidéo-Tests (14)

   International Superstar Soccer 2000

   Diddy Kong Racing

   Quake 64

   Legend of Zelda, The - Majoras Mask

   Mario Tennis

   Extreme-G XG2

   Perfect Dark
Tous les Vidéo-Tests
       Tests de Jeu (45)

   FIFA - Road to World Cup 98

   Donkey Kong 64

   Perfect Dark

   Carmageddon 64

   South Park Rally

   Diddy Kong Racing

   Re-Volt
Tous les Tests
       Notices Scannées (150)

   Shadow Man

   Bomberman 64

   Quake II

   Donald Duck - Quack Attack

   Milos Astro Lanes

   South Park - Chefs Luv Shack

   Robotron 64
Toutes les Notices
       Partenaires

   GameTronik.Com

   SyTest.Net
(c) 2001-2017 Emulation64.fr / Emulation64.net