Mardi 26 Janvier 2021  -  19h54  

       A découvrir sur N64
       Accès Rapides

   Accueil

   Emulateurs

   Plugins

   Tous les Jeux N64

   Liste des Roms N64

   Boites 3D / Box-Art

   Textures HD

   Hacks / Traductions

   Manuels / Notices

   Tests / Vidéo-Tests

   Vidéos

   Dossiers & Tutos

   FAQs

   Tournois

   Concours

   Quiz N64

   Mini-Jeux N64

   Challenges N64

   Sondages

   Classement Trophées
Le saviez-vous ?

A l’origine, Super Smash Bros devait s’appeler "Dragon King - The Fighting Game" et devait être un jeu de combat sur Super Nintendo.
Test : Hexen
Développeur : GT Interactive - Éditeur : GT Interactive - Sortie : 1997


Hexen est une série de FPS assez connue sortie sur beaucoup de supports de l'époque (Saturn, Playstation, Mac, PC...) et ayant eu plusieurs extensions et suites.

Scénario et premiers choix :

Rien de bien compliqué, vous êtes le gentil et vous devez détruire le gros méchant avant qu'il ne tue tous les gentils de la planète.
Niveau scénario, on peut dire que cela reste du standard déjà vu et revu ; le réchauffé est donc de mise pour ce nouvel épisode sur Nintendo 64.

On commence d'abord par choisir son personnage parmis les trois disponibles :
- Le guerrier : très bon au corp à corp mais nul en attaque à distance.
- Le clerc : le juste milieu entre attaque à distance et attaque de proximité.
- Le mage: parfait pour les attaques à distance mais nul en corp à corp (et même, très fragile au moindre coup reçu).

Puis enfin, on choisi son niveau de difficulté parmis les cinqs disponibles allant du plus facile au plus extrême.
Désormais, vous êtes près à passer à l'action dans le premier niveau du jeu...

Les choses sérieuses commencent...

Le jeu débute à peine que vous avez déjà un premier ennemi à tuer et une première conclusion qui tombe : c'est horriblement laid et pixellisé.
On est en 1997 quand même et on se retrouve avec un jeu indigne d'une Nintendo 64 et même, indigne d'une Playstation (c'est dire quant même la tristesse).
On tue donc le premier soldat ennemi dans un magnifique jet de sang (qui vous rappelera le premier Doom sur Super Nintendo) et là, on se pause deux minutes et on réfléchit à une question : Je vais vraiment jouer à cette daube ?

Etant un peu suicidaire sur les bords, je me dis que oui, mais je n'irai pas au bout de ce jeu qui est ultra long et très vaste (faut en avoir envie quant même).
On tue le premier ennemi et on arrive à trois vitraux représentant chacun des personnages sélectionnables du jeu (c'est bien connu chez vos ennemis, il y a toujours un vitrail avec votre photo dessus).
En bref, on détruit cette vitre et on tombe sur un item dissimulé derrière...

On continue et là, toujours les même ennemis : Par deux, par trois, par cinq...
Bref, il faut attendre la moitié du niveau pour se tapper autre chose qu'un gros lézard ultra laid à deux têtes et dont l'intelligence artificielle ferait peur à un jeu sur Atari 2600.
Ensuite, un nouvel ennemi se présente sous mes yeux : une espèce de mocheté volante crachant des boules de feu (c'est bien Hexen et pas Dragon Ball).
Trop c'est trop : J'arrête de jouer à ce navet ou je vais me pendre avec le cordon de ma manette.
Quand on sait que le jeu était vendu 449 Francs, je pense que j'aurai fait la gueule sec et assassiné le vendeur du magasin me l'ayant fourni.

La bande sonore est nul au possible et ultra répétitive.
Je ne parle même pas des bruitages : Le personnage lors d'un saut fait les mêmes bruits qu'un type ayant une grosse diarrée (à croire que l'équipe de développement était inspirée par leur bouse).
Encore un point loupé (comme par hasard...)

Enfin, la jouabilité reste très limitée dans les options mais reste correcte malgré quelques clippings venant gâcher le soft.
A l'époque, convertir un jeu de l'univers PC pour une console était très délicat et bien souvent, on avait de gros loupés injouables ou des hits dépourvus de bien des options (comme Quake ou Doom par exemple et pour ne citer qu'eux).

Chaos Blaster, le 19 Mai 2012

  Verdict
Graphismes : 00/20

De gros clippings et des textures pixellisées et laides à souhait. Franchement, on est sur Nintendo 64 et on a l'impression d'avoir regressé.
Le titre à 10 ans de retard sur ce sujet ! Prennez la comparaison entre cette déjection vidéo-ludique et les jeux sortis la même année et vous comprendrez vite qu'on vous a arnaqué.

Jouabilité : 12/20

Le seul point fort de ce jeu à l'ambiance médiévale loupée. Elle reste simple et intuitive mais d'un autre côté, épurée au maximum quand on compare aux versions PC et à ce qu'Hexen proposait sur ce support.
Facile à prendre en main mais avec très peu de possibilités ; voilà ce qu'il faut en retenir (d'où la note qui peut paraître sévère mais justifiée).

Durée de vie : 15/20

Le jeu est vraiment très long (pour celui qui a le courage d'y jouer jusqu'au bout).
Heureusement, les développeurs ont su profiter des 4 ports manettes de la Nintendo 64 en proposant un mode multijoueur jouable à quatre et qui relance la licence (pour ceux pas soucieux du détail graphique de ce Hexen 64).

Bande son : 01/20

L'ambiance démoniaque et médievale est absente et laisse place à des musiques stressantes et répétitives.
Je passe sur les bruitages qui font penser à une motion capture dans un WC public.
C'est comme les graphismes: à côté de la plaque et totalement en retard sur son temps !

Scénario : 02/20

Du pur foutage de gueule en manque d'originalité. En bref, vous êtes gentil et vous devez tuer un méchant qui veut détruire tous les gentils.
C'est bon, on se croirait en primaire là. Le coup du gentil contre le méchant, ça fait 20 ans qu'on le voit dans le jeu vidéo donc stop !



Intérêt :


Ami sado-maso ou alcoolique sous Lexomil, voici le jeu qu'il te faut !
Tout est loupé : à toi les longues nuits de déprime sur Nintendo 64.
En plus, tu pourras même inviter tes amis pour te morfondre sur ce jeu totalement râté et boire pour oublier une licence détruite dans le sommet de son art.
Au pire, si vous avez un ennemi juré, offrez lui Hexen 64, je pense que d'ici le prochain Halloween, il sera déjà mort pendu dans son garage...
Plus sérieusement, oubliez ce jeu et préférez très largement Doom 64, Duke Nukem 64 ou Quake 64 sur ce support.

       Membres

   Identifiant :

  

   Mot de Passe :

     

   Mot de Passe oublié !
Devenir Membre
       Dossiers / Tutos (41)

   Les Jeux Nintendo 64 les plus vendu...

   Test du PSX-N64 USB Converter (Boom...

   Renommer vos Roms avec GoodN64

   Test du GameBooster (Datel)

   Test de l'Ultra Racer 64 (InterAct)

   Installer et configurer un Serveur ...

   Commencer dans l’Emulation Nintendo...

   Test du N64 RetroPort (RetroZone)

   Utiliser et configurer AQZ Netplay ...

   Test du Passport Plus III (EMS)

   Le Stop'N'Swop

   Utiliser et configurer l'utilitaire...

   Test du BioSensor (Seta)

   Présentation de la Nintendo 64
Tous les Dossiers
       Notices Scannées (207)

   Aidyn Chronicles - The First Mage

   Mario Golf

   Paper Mario

   Tony Hawks Pro Skater 2

   Rayman 2 - The Great Escape

   Mario Party 3

   Turok - Rage Wars

   Big Mountain 2000 (Traduction)

   Tony Hawks Pro Skater

   Ms Pac-Man - Maze Madness
Tous les Manuels / Notices
       Tests de Jeu (259)

   Re-Volt

   Killer Instinct Gold

   Jet Force Gemini

   Shadowgate 64 - Trials Of The Four ...

   Iggys Reckin Balls

   Legend of Zelda, The - Majoras Mask

   Super Mario 64

   Armorines - Project SWARM
Tous les Tests
       Vidéo-Tests (14)

   International Superstar Soccer 2000

   Quake 64

   Bio FREAKS

   SCARS

   Mario Tennis
Tous les Vidéo-Tests
       Partenaires

   GameTronik.Com

   SyTest.Net
 

2001-2021 Emulation64.fr / Emulation64.net
Contact - Utilisation des Cookies